Le Phénomène Philomène

Quatrième de couverture

Anatole et l’école, c’est une suite de rendez-vous manqués. Il faut dire qu’il passe une grande partie de son temps dans la lune. Mais cette année ne commence pas comme les autres : Anatole découvre qu’il a un don. Il voit les fantômes. Ou plutôt, un fantôme… Philomène, une jeune fille morte en 1870. Que fait-elle donc à hanter son collège ? Repérer un fantôme, c’est déjà pas banal. Mais quand il vous apprend qu’un grave danger menace la vie de tous les élèves, ce rendez-vous, pas question de le rater !

Cet après-midi, elle est entrée dans la classe en criant :

  • - Au travail, bande de petits invertébrés décérébrés !
  • - Good morniiing Mrs Honda, ont répondu en chœur les élèves, pas surpris pour un sou.

Et ensuite, elle a fait son cours ponctué de mauviettes de supermarché, de bande de petits salopiauds décortiqués, d’assemblée de dégénérés du lobe frontal, brochette de ploucs, j’en passe et des meilleures. Et même pas en anglais, il faut le noter. L’anglais est son lopin de terre à elle où la colère n’existe pas. Allez comprendre ! Enfin tout ça pour dire que Philomène a beaucoup ri. Et les élèves aussi, parce que malgré tout le mal qu’elle se donne, Mrs Honda n’arrive plus à leur faire peur. Ils se sont faits à elle depuis le temps. Au début, oui, ils étaient morts de trouille dès que la cloche sonnait. Mais ensuite ils ont compris qu’elle n’avait jamais mordu personne. D’ailleurs c’est une phrase que les anciens disent aux nouveaux : Mrs Honda, tu verras, elle est affreuse mais elle n’a jamais mordu personne ! Ah oui ? Eh bien, vous verrez, à la fin de cette histoire, plus personne ne pourra dire ça !

Anatole ne s’est pas beaucoup amusé, lui. La prof d’anglais a tendance à s’acharner sur lui. Mais, à un moment, il a vraiment eu l’impression d’entendre un rire étouffé, celui de Philomène ? C’est pénible d’espérer quelqu’un et de n’entendre qu’un écho de son rire.

ACTUALITÉS AUTOUR DU PHÉNOMÈNE PHILOMÈNE

  • Du 30 novembre au 8 février, animation d’un atelier d’écriture de cinq contes avec une classe de CM1/CM2 de l’école de la Rotonde à Nevers. Spectacle par les enfants le jeudi 8 février.
  • Le 11 février à 17H30, création originale d’un spectacle autour du roman dans le cadre du festival Tandem en compagnie de, et avec, la pianiste et chanteuse Lili Ster. Auditorium Jean Jaures, 17 avenue Jean Jaurès, Nevers.

Presse

J'ai tout aimé dans ce roman, le thème, les personnages et l'histoire en elle-même m'a fait passer un très joli moment livresque. Je ne crois pas aux fantômes mais j'avoue que la jeune Philomène serait bien une petite fantôme que j'aimerais rencontrer, je suis certaine que cette histoire plaira aux enfants à partir de huit ans mais franchement les plus vieux peuvent aussi le lire et passeront un superbe moment. Un roman jeunesse à mettre entre toutes les mains que je vous recommande et n'hésitez pas à l'offrir aux enfants de votre entourage. Frissons, suspens, humour et amitié sont aux rendez- vous dans ce nouveau pépix.

Les lectures de Val - Au pays de lire
Blog

La narration est très rythmée et donne envie de continuer à lire l’ouvrage pour savoir comment deux adolescents et un fantôme vont faire pour sauver un collège rempli d’élèves et d’enseignants qui ne les croient pas ! Petit bonus si vous voulez l’offrir à quelqu’un qui n’est pas forcément un grand lecteur, l’ouvrage se lit très vite (je l’ai lu d’une traite en quelques heures). Bref vous l’aurez compris, foncez lire ce roman très frais qui vous laissera tout simplement avec un petit sourire au coin des lèvres !

ninehank.com
Blog

Illustrations

Nathanaël Ferdinand

Date de parution

juin 2017

Éditeur

Sarbacane

Collection

Pépix

Nombre de pages

256